Bio de Ingeborg Hiscox Jürgersen 's Bio

Image-BIO.jpg
Image-BIO.jpg

Bio de Ingeborg Hiscox Jürgersen 's Bio

0.00

Élève de Dumouchel et de Savoie, Ingeborg Jürgensen Hiscox, toujours à la découverte de nouvelles idées et technologies, est maître de la gravure sur bois. La Galerie d’art Stewart Hall est fière de présenter l’exposition Au fil des saisons, qui présente ses œuvres les plus récentes. La carrière artistique de l’artiste a toujours été inextricablement entremêlée à son association avec le Centre culturel de Pointe-Claire, Stewart Hall; d’abord en tant que professeure d’art (1967-1976), puis en tant que directrice de la Galerie d’art Stewart Hall, de 1981 à 1989 et de 1991 à 1999.

Profitant des qualités uniques qu’offre la gravure sur bois, Hiscox manipule le bloc de bois de multiples façons, de manière à créer des éditions variées et limitées. Elle intègre souvent des lignes dessinées, des lettres écrites et réelles ainsi que du fil piqué à même l’œuvre. Dans cette exposition, l’artiste a créé un collage visuel d’estampes et d’objets, encourageant le spectateur à explorer intimement l’imagerie, la couleur et la texture.

Née en Allemagne, Hiscox entreprend son éducation artistique à Munich, avant d’immigrer au Canada. Elle fréquente ensuite la Central Technical School à Toronto (1960-1963) et l’École des beaux-arts de Montréal. Une fois que ses trois fils sont tous à l’école, Hiscox retourne à l’Université, complète un baccalauréat en beaux-arts à l’Université Concordia (1979) et une maîtrise en éducation des arts à l’Université McGill (1992).

En 1972, Hiscox illustre le livre pour enfant récipiendaire d’un prix, Thomasina and the Trout Tree, publié par Tundra Books, et crée des bandes de films pour deux productions de l’Office national du film du Canada, Eggs and Things (1974) et Nellie McClung (1980). En 2001/2003, Hiscox remporte une compétition internationale qui lui vaut de travailler sur une commission pour l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto à l’Aéroport international Lester B. Pearson. Située dans le Terminal I, Skyward (2003) explore les interconnexions entre connaissance et nature.

Ingeborg Jürgensen Hiscox a présenté des expositions nationales et internationales. Membre de la branche québécoise de Xylon international, elle pratique son art à l’Atelier Glypto (LaSalle). Elle est également membre du centre d’artistes Zocalo (Longueuil) et de l’Atelier Circulaire (Montréal). Elle vit à Pointe-Claire, au Québec.

Add to CartPas en vente | Not For Sale