HISTORIQUE

EN FR

Le 21 décembre 1982, l’Atelier Circulaire est fondé par Kittie Bruneau, Tim Yum Lau, Irénée Belley, Louis-Pierre Bougie, Liliane Fortier et Pierre-Léon Tétrault. Plus tard, la présence de François Xavier Marange, artiste et maître-imprimeur imprégné de la culture européenne de l’estampe marque l’atelier.

Les membres formulent la mission de l’Atelier Circulaire : créer une « plateforme » de transmission de la gravure traditionnelle et œuvrer pour la réhabilitation éclairée de cette forme d’art à Montréal et au-delà. Une galerie reçoit des expositions collectives et individuelles et, à partir de 1986, une programmation régulière est établie.

En 1990, l’Atelier Circulaire inaugure un nouveau local au 40, rue Molière (entre les quartiers de la Petite-Italie et de Villeray). Bénéficiant d’un espace beaucoup plus spacieux, l’atelier peut s’organiser de manière plus efficace. On y trouve désormais des espaces de travail délimités, un lieu d’exposition, une salle d’acidulation, un séchoir ainsi qu’un magasin pour l’achat de matériel spécialisé en gravure. Une coordonnatrice administrative est embauchée en 1991. En 1994, on inaugure une nouvelle section pour la lithographie mise sur pied par Christian Le Poul, Mel Boyaner et Pascal Lédée. L’Atelier Circulaire reçoit pour la première fois des artistes en résidence provenant de l’étranger. En 2001, La Biennale Voir Grand, un concours d'estampe grand format ouvert aux artistes canadiens, est créé.

IMG_8950.jpg

En 2002, l’Atelier Circulaire s’installe au 5e étage du 5445, rue de Gaspé, dans un espace vaste et lumineux de plus de dix mille pieds carrés. Cherchant à diversifier sa pratique des arts graphiques et à s’adapter aux nouveaux modes de production, un nouvel atelier en impression numérique est mis en place en 2005, ce qui permet à l’Atelier Circulaire d’actualiser ses installations, de refléter les nouvelles tendances dans le milieu des arts imprimés et d’encourager la redéfinition constante de l’estampe dans le domaine des arts visuels.

En janvier 2008, la Galerie de l'Atelier Circulaire déménage dans un nouvel espace d’exposition au rez-de-chaussée du même édifice, ce qui lui donne une plus grande visibilité et une meilleure accessibilité.

En mai 2014, la Galerie déménage à nouveau dans son emplacement actuel, au local 105 du rez-de-chaussée, rejoignant cinq autres organismes (OPTICAle Centre ClarkDazibao, Diagonale et Occurrence) constituant ainsi le nouveau Pôle de diffusion de Gaspé, pôle artistique majeur dans le quartier Mile-End de Montréal. Le nouvel espace offre aux artistes deux fois plus d’espace d’accrochage que notre ancienne galerie, grâce à un système de murs amovibles.

Le projet de réaménagement a été réalisé grâce à un soutien financier dans le cadre d'une entente de partenariat entre le ministère de la Culture et des Communications du Québec et la Ville de Montréal pour la sauvegarde des ateliers d'artistes à Montréal. Le projet De Gaspé est piloté par le regroupement Pied Carré, un organisme à but non lucratif regroupant des artistes, des artisans, des travailleurs et des organismes culturels.

 

Quelques événements marquants

  • 1982 – Fondation de l’Atelier Circulaire par Kittie Bruneau, Tim Yum Lau, Irénée Belley, Louis-Pierre Bougie, Liliane Fortier et Pierre-Léon Tétreault.  Plus tard, la présence de François Xavier Marange, artiste et maître-imprimeur imprégné de la culture européenne de l’estampe, marquera de façon majeure l’atelier.
  • 1990 – Inauguration au 40 rue Molière (Montréal) d’un nouveau local beaucoup plus spacieux permettant l’aménagement d’un lieu d’exposition.
  • 1994 – Intégration d'un atelier de lithographie. Accueil de premiers artistes étrangers en résidence
  • 2001 – Création de La Biennale Voir Grand, un concours d’estampes de grand format. 
  • 2002 – Aménagement de l’Atelier Circulaire au Pôle de Gaspé, au 5e étage du 5445 rue de Gaspé (Montréal), dans un espace vaste et lumineux de plus de dix mille pieds carrés.
  • 2005 – Intégration d’un atelier d'impression numérique
  • 2008 – Déménagement de la Galerie de l’Atelier Circulaire au rez-de-chaussée du même édifice, ce qui lui donne une plus grande visibilité.
  • 2009 – Exposition collective « Le Goût du noir », qui sera ensuite présentée par Le Conseil des arts de Montréal en tournée, en 2011-2012 (70e exposition itinérante).
  • 2011 – Début d’un partenariat avec la Nuit blanche pour la création d’une activité participative massive de création en arts imprimés qui connaît chaque année un énorme succès.
  • 2012 :
    • Décès de l’artiste François-Xavier Marange. Louis Pierre Bougie est le seul membre fondateur encore actif à l’atelier.
    • L’Atelier Circulaire fête ses 30 ans. Parmi les activités spéciales, le centre réalise l’encan-bénéfice « Les Trésors des archives » qui permet d’amasser des fonds pour mettre à jour l’atelier numérique.
  • 2013 – Entrée en fonction de l’équipe administrative actuelle.
  • 2014 :
    • Dans le cadre du projet Pi2 de Gaspé, l’Atelier Circulaire inaugure une nouvelle galerie polyvalente plus grande et mieux équipée. 
    • Création de la bourse annuelle François-Xavier Marange permettant à un étudiant en arts visuels de l’UQAM d’effectuer une résidence de 12 mois à l’AC grâce à un partenariat avec un philanthrope anonyme et la fondation de l’UQAM.
    • L’atelier subit un réaménagement complet et devient un espace mieux organisé, plus efficace et sécuritaire.
  • 2015 :
    • Création d’un nouvel atelier de sérigraphie, aménagement d’un atelier de typographie et de relief, agrandissement de l’atelier numérique et du magasin.
    • Collaboration avec le festival Arts Souterrain, présentation de l’installation « Corridor », un projet collaboratif de membres de l’Atelier Circulaire.
    • Collaboration avec le Mois de la Photo de Montréal, ateliers et exposition « Autoportraits robots » de l’artiste franco-argentin Leandro Berra.
    • L’Atelier Circulaire offre 34 résidences, 68 bourses de formation et deux expositions pour les artistes de la relève; il crée un programme de visites, de démonstrations et de formation pour le milieu scolaire, particulièrement les cégeps et les universités, avec le soutien du Forum jeunesse de l’île de Montréal.
  • 2016 : 
    • Présentation à la Galerie Presse Papier, dans le cadre de la Biennale de la sculpture nationale contemporaine de Trois-Rivières, de l’œuvre collective « La Chambre forte », réinterprétation créée à partir de l’œuvre collective « Corridor » et bonifiée par la création d’une ambiance sonore.
    • Présentation de l’exposition hommage à Albert Dumouchel, « Dans les traces de Dumouchel, maître graveur », à la Maison de la culture de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, avec la collaboration de celle-ci, de Jacques Dumouchel (fils de l’artiste) et de plus de 45 artistes membres.
    • Création du Festival des arts imprimés de Montréal (FAIMTL) en partenariat avec Arprim, Zocalo, Archive Montréal, BANQ et la Maison de la culture de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension.
    • Premier échange de résidence avec le centre d’artistes Fyns Grafiske Værksted, d’Odense au Danemark.
  • 2017  – Réaménagement et mise à jour de l’équipement de l’Atelier de production et de la Galerie. Agrandissement de l’espace de l’atelier de sérigraphie pour permettre  le travail en sérigraphie textile et de grand format. Agrandissement de l’espace de travail numérique pour installer huit ordinateurs, de nouvelles imprimantes, des numériseurs et d’un graveur laser. Mise à jour de l’équipement de taille douce, de lithographie, de relief et de typographie et achat d’équipement multimédia pour la Galerie.